cervepas
centre d'études et de recherches sur la vie économique des pays anglo-saxons
 


Voter dans les Amériques

 

 
 

Sous la direction de Jean-Michel BLANQUER, Hélène QUANQUIN, Willibald SONNLEITNER, et Christine ZUMELLO
Paris: Éditions de l'Institut des Amériques, 2005 (358 pages)

Pour commander l'ouvrage, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de la Documentation française et passer votre commande en ligne: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782915310009/index.shtml

 

 
 

 

Dans les Amériques comme en Europe, le vote occupe aujourd'hui une place essentielle dans le régime démocratique, dont il est le fondement pratique et symbolique par excellence. Surchargé de sens, il est aussi objet de confusions et de clichés. Les qualités démocratiques des systèmes politiques américain et canadien sont ainsi une évidence en Europe, alors que les élections en Amérique latine suscitent encore le plus souvent la méfiance. Pourtant, les pratiques actuelles du vote dans les Amériques, de même que ses rapports avec la démocratie, sont loin d'être aussi simples et univoques. Pour se débarrasser de certains stéréotypes, pour nuancer et mieux cerner la diversité des réalités du vote dans les Amériques, une perspective comparative s'impose.

Cette démarche comparative est au cœur du projet de l'Institut des Amériques, dont l'objectif principal est de décloisonner des regards, jusqu'à présent souvent étanches, sur les différents pays qui composent le continent américain. Ce décloisonnement s'inscrit ainsi dans la tradition d'un regard français sur le continent américain illustré par Tocqueville, qui s'intéressait non seulement aux États-Unis, mais également au Canada et au Mexique.

Ce colloque de l'Institut des Amériques est pionnier, à plus d'un titre, notamment par son objet. En effet, la vague de démocratisation des années 1980 permet une comparaison à l'échelle du continent américain tout entier, de la Baie d'Hudson à la Terre de Feu. Tout en procédant à une salutaire remise en cause des réflexes culturalistes, en éprouvant la validité des théories et examinant les pratiques du suffrage et les institutions démocratiques, la méthode comparatiste révèle spécificités et universalités, attachement et désenchantement à l'endroit de la démocratie. Ce qui amène ainsi René Rémond à remarquer : "Le paradoxe est aujourd'hui universel : la démocratie est le seul régime tenu pour légitime et partout aussi la démocratie représentative est en crise."   

 

 
 

Table des matières

Première partie : ESPACES ET TEMPS DU VOTE

Marie-Jeanne ROSSIGNOL
À propos du livre d'Alex Keyssar, The Right to Vote. The contested History of Democracy in the United States. Quelques rappels et réflexions sur le suffrage et la démocratie en Amérique du Nord de l'époque coloniale à la Guerre de Sécession.

Hélène QUANQUIN
Le débat autour de l’obtention du droit de vote par les femmes aux États-Unis et au Canada à la fin du XIXe siècle : et au début du XXe siècle.

Willibald SONNLEITNER
Les mutations paradoxales de la participation électorale. Vers une analyse spatiale et multidimensionnelle du vote en Amérique latine"

Juan Bernardo LEÓN
Une géographie électorale comparée de l'Équateur et de l'Uruguay

Cynthia GHORRA-GOBIN
Les enjeux des découpages territoriaux dans la vie démocratique aux États-Unis

Deuxième partie : MUTATION DES CADRES DU SUFFRAGE

Jean-Michel BLANQUER
La constitutionnalité du suffrage en Amérique latine

Vincent MICHELOT
Du droit de vote aux États-Unis comme écume de l'ordre constitutionnel

José Fernando OJESTO MARTÍNEZ PORCAYO
Évolution de la justice électorale au Mexique

Troisième partie : TERRITOIRES, SOCIÉTÉS ET CULTURES

Andrew IVES
Bipartisme et multipartisme dans les Amériques. Une étude comparative du Canada et des États-Unis.

Renée FREGOSI
La déconstruction du bipartisme en Argentine, au Paraguay, et en Uruguay

María Elisa ALONSO
Le vote des partis provinciaux en Argentine (1983-1999)

Christine ZUMELLO
Élections présidentielles 2004. La primaire invisible du Parti Démocrate aux États-Unis.

Stéphane MONCLAIRE
Partis et systèmes de partis au Brésil (1982-2002)

David GARIBAY
Le FMLN au miroir des urnes. Réflexions sur la transformation de la guérilla salvadorienne en parti politique.

Quatrième partie : CRISE DE LA REPRÉSENTATION

Daniel VAN EEUWEN
Élections et instabilité démocratique en Amérique latine

Janette HABEL
Pourquoi vote-t-on à Cuba?

Raphaël EPPREH-BUTET
L’analyse du vote référendaire sur la proposition 187 en Californie"

Rosaly RAMÍREZ ROA
Du rite démocratique à la protestation silencieuse. Abstention, désinstitutionnalisation partisane et personnalisation de la politique au Venezuela, 1988-1998.

Hélène COMBES
Première phase de la transition démocratique et violence électorale au Mexique. Le cas des homicides entre 1989 et 1994.

Cinquième partie : VOTE ET IDENTITÉ : EXPRESSION ÉLECTORALE DES MINORITÉS

Daniel DORY
Géographie électorale et ethnopolitique en Bolivie

Marie-Claude STRIGLER
Quelle place et quel rôle pour les voix indiennes dans le concert des électeurs aux États-Unis?

Julie MASSAL
La participation du Mouvement Pachakutik au pouvoir en 2003. Une expérience originale de citoyenneté multiculturelle en Équateur?

Isabelle VAGNOUX
Un "géant" à peine éveillé. Le(s) vote(s) latino(s) aux États-Unis

James COHEN
La citoyenneté politiques des Latinos aux États-Unis. Le cas de New York.

Kathleen DOMANGE
Réseau hispanique et politique aux États-Unis

Anne STEFANI
La question du vote dans la lutte anti-ségrégationniste aux États-Unis (1935-1965). Réforme ou révolution ?"

Carlos AGUDELO
Le comportement électoral des populations noires en Amérique latine. Un regard à partir du cas colombien"